Cas 4 : col utérin (Jean-Philippe Brouland, Homa Adle, Juliette Roussel, Stéphanie Moreau)

(Jean-Philippe Brouland, Homa Adle, Juliette Roussel, Stéphanie Moreau)


Remarques préliminaires :
- Cet ED en ligne vous permet de préparer l'ED en salle. Vous devez lire l'observation, examiner les images inclues au sein du texte ainsi que les lames virtuelles. Les lames virtuelles comportent des annotations qui vous guident ou sur lesquelles sont basées les questions posées dans le cas clinique. Vous devez répondre par écrit aux questions posées ci-dessous dans le cas clinique et vous rendrez votre copie au début de l'ED en salle. Cette copie peut, dans certaines UE (digestif), avoir valeur de contrôle continu.
- Dans ce cas clinique, quelques notions en italique peuvent être données pour votre information mais ne sont pas au programme de l'examen de l'UE de cancérologie du L3.
- Vous pouvez obtenir des informations complémentaires dans les cours magistraux de l'UE de cancérologie
- Pour utiliser les lames virtuelles, vous pouvez consulter la notice 

Madame P, âgée de 43 ans, vient vous voir dans le cadre de son suivi gynécologique systématique. Vous lui proposez de réaliser un  frottis cervico-utérin (FCU).

Question 1: A qui et à quelle fréquence est proposé le FCU ? Dans quel but ?


Le frottis du col utérin conclut à "Lésion malpighienne intra-épithéliale de haut grade selon la classification de Bethesda 2001"

 

Pour comprendre : La classification de Bethesda 2001 est une classification cytologique  internationale utilisée pour les lésions du col utérin 

Classification de Bethesda simplifiée pour les lésions malpighiennes :

-       Lésions malpighiennes intraépithéliales de bas grade (LSIL – LMIEBG)

-       Lésions malpighiennes intraépithéliales de haut grade (HSIL – LMIEHG)

-       Carcinome malpighien


Question 2 : Que lui proposez-vous pour confirmer ce diagnostic?

Question 3 : Quel est le type histologique le plus fréquent du cancer du col de l'utérus ?


Question 4 : Quels sont les facteurs de risque du cancer du col de l'utérus ?


Le diagnostic est confirmé. Il s’agit d’un carcinome épidermoïde in situ du col utérin.

Il est décidé de réaliser une conisation après discussion en réunion de concertation pluridisciplinaire.

Pour comprendre : conisation du col de l’utérus

conisation

 

Pour comprendre : schéma montrant l’exocol, l’endocol et la zone de jonction

Question 5 : Voici sur les photos suivantes (photos A à C), une même coupe histologique (coloration HES), sur un prélèvement de col utérin normal. 

Légendez les photos ci-dessous (mettre le chiffre correspondant en face de la légende)

- Épithélium glandulaire cylindrique unistratifié

- Endocol

- Membrane basale

- Chorion

- Exocol

- Épithélium malpighien pluristratifié non kératinisé

 

Photo A : col utérin normal (objectif 2,5)

Photo B : col utérin normal (zone 1 à plus fort grossissement)

Photo C : col utérin normal (zone 2 à plus fort grossissement)

Pour comprendre : carcinome in situ ≠ carcinome invasif

  • Carcinome in situ

Définition : Prolifération tumorale de cellules épithéliales qui ne franchissent pas la membrane basale. Pas d’extension dans le tissu conjonctif.

  • Carcinome invasif

Définition : Prolifération de cellules épithéliales cancéreuses franchissant la  membrane basale avec extension dans le tissu conjonctif de voisinage et possibilité de dissémination à distance.

 

 

Pour comprendre : La métaplasie

Définition : Anomalie acquise résultant de la transformation d'un tissu normal en un autre tissu normal, de structure et de fonction différentes, normal quant à son architecture, mais anormal quant à sa localisation.

Il s'agit d'une réponse à un agression chronique pour aboutir à un tissu mieux adapté à l'agression que le tissu d'origine.

La métaplasie malpighienne dans le col utérin est la transformation de l’épithélium glandulaire de l’endocol en épithélium malpighien


Question 6 : Légendez la   lame virtuelle  (A à E) correspondant à une coupe histologique de la pièce de conisation (mettre la lettre correspondante en face de la légende) - lien simplifié

- Glande endocervicale normale
- Epithélium malpighien normal de l’exocol et chorion sous jacent

- Métaplasie malpighienne

- Carcinome in situ
- Colonisation d’une glande endocervicale par le carcinome in situ

 


Question 7 : Est-ce que les limites d'exérèse passent en zone saine ?

 

Question 8 : Compte tenu de ce diagnostic histologique, pouvez vous rassurer la patiente sur le risque de métastase? 




Last modified: Tuesday, 23 February 2016, 3:02 PM