Cas anatomo-clinique : énoncé et questions

Une femme de 39 ans consulte pour une asthénie et une toux sèche évoluant depuis plusieurs mois.

L’examen clinique est normal. 

Le bilan biologique montre une CRP à 15 mg/L. La numération formule sanguine est normale.

La radiographie thoracique met en évidence un élargissement médiastinal  et hilaire bilatéral :

Un scanner thoracique est pratiqué, montrant la présence de multiples adénopathies médiastinales et hilaires bilatérales, non compressives. Ces adénopathies sont hypermétaboliques au PET-scan, celui-ci ne mettant pas en evidence d'autre anomalie :

L’IDR (intradermoréaction) à la tuberculine est négative, malgré une vaccination par le BCG dans l’enfance. 

Une médiastinoscopie est réalisée, permettant de prélever une adénopathie médiastinale haute, adressée à l’état frais au laboratoire d’anatomie et cytologie pathologiques. Un fragment ganglionnaire est également confié au laboratoire de microbiologie.

Macroscopiquement, il s’agit d’un ganglion mesurant 1,5 cm de grand axe, de couleur légèrement jaunâtre à la coupe. Le prélèvement est inclus en paraffine pour analyse histologique, faisant l’objet d’une coupe de 5 µm colorée par hématoxyline, éosine et safran.

Lien vers la lame virtuelle :

http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/mscope-education/atlas/displayCase.action?caseId=16455

 

Faible grossissement (x100) :

Fort grossissement (x400) :

Question 1. Quelles anomalies constatez-vous à l’examen histologique ?

Réponse

Question 2. Compte tenu de la présentation clinico-radiologique et de l’examen histologique, quelle est votre première hypothèse diagnostique ?

Réponse

Question 3. Indépendamment du contexte clinique, dans quelles autres pathologies peut-on rencontrer ce type d’inflammation?

Réponse

Question 4. Pourquoi est-il préférable dans ce contexte que le prélèvement soit acheminé à l’état frais au laboratoire et non directement fixé dans le formol ?

Réponse

Last modified: Sunday, 26 October 2014, 5:36 PM